Générateur d'objets défilants www.abciweb.net
Inversion du sens de défilement

mercredi 18 septembre 2013

Histoire de la police française (4 épisodes)


Réalisation : Jean-Marc Berlière, Michel Kaptur et Eric Pittard  

L’image de la police française est ambiguë. Rarement appréciée, à la fois crainte et respectée, cette institution reste mal connue des Français. Pour y remédier, les auteurs Jean-Marc Berlière, Michel Kaptur et Eric Pittard proposent une séance de rattrapage. Du légendaire François Vidocq aux… policiers honnis de Vichy en passant par les brigades du Tigre, cette série documentaire remonte trois siècles et demi d’histoire au cours desquels les policiers français se sont illustrés, en bien ou en mal.




1/4. De Louis XIV à la Revolution Francaise :
Direction le Paris du XVIIe Siècle, en pleine cour des miracles. Colbert ne supporte plus cet espace gangrené par la maladie, la misère et le crime. En 1667 il réunit donc les missions de police, jusqu'ici divisées, et invente le lieutenant de police, premier flic moderne. D'abord préoccupée par l'hygiène et l'insécurité, la police devient ensuite politique en réaction aux idées nouvelles. Ses atouts ? Les "Mouches", ancêtres des informateurs, et la lettre de cachet qui permet de perquisitionner ou d'arrêter sur "Ordre du Roi". Ce n'est pas encore la terreur et la bureaucratisation n'est pas d'actualité, mais la police a déjà mauvaise réputation...

2/4. De Napoléon Aux Années 1930 :
Napoléon est l'un des fondateurs de l'organisation judiciaire telle qu'on la connait.Il va créer,en 1799,la préfecture de police afin de contrecarrer le pouvoir de son ministre de la police,Fouché,et ainsi développer la guerre des polices...C'est aussi à cette époque que les premiers attentats vont être commis.La résolution des ces crimes va permettre les premières enquêtes policières.De celle-ci vont découler l'apparition de la police technique,de la police scientifique... Dès 1829, pour surveiller la population, les sergents de ville en uniforme vont circuler dans les quartiers. Mais l'arrivée de la troisième République va changer les choses. Les républicains n'aiment pas la police, ils vont donc les appeler "gardiens de la paix". Très soucieux de l'image de la police, ils vont créer les premières écoles de police. Mais la grande innovation de cette période reste le fichage des criminels, grâce à Bertillon et à son principe de photographie anthropomorphique, mais aussi grâce aux empreintes digitales : c'est la naissance de l'identité judiciaire... De Napoléon à Clémenceau, du préfet aux Brigades du Tigre, ce documentaire traverse une période faste pour l'évolution de la police. Les extraits de films historiques permettent de mieux comprendre la transformation radicale de cet outil majeur de la République.

3/4. Du Maréchal Pétain au Général De Gaulle :
Lorsque le gouvernement francais part s'installer à Vichy, il ne lui reste que deux pouvoirs : la police et la justice. Afin d'aider au mieux l'occupant allemand, le chef de la police Bousquet va créer trois polices parallèles : la police aux questions juives, le service de police anti-communiste et le service anti-sociétés secrètes... vaste programme. La police francaise fait le travail des allemands de son propre chef. La libération va laisser des traces dans l'esprit des policiers. Pour eux ils ont juste obéis aux ordres du gouvernement, ils ne comprennent pas l'épuration... La Quatrième République va payer cette incompréhension. Les gendarmes sont moins fidèles aux institutions de peur qu'on leur reproche sous le prochain régime. La guerre d'Algérie va aussi marquer la police francaise. La violence, les bavures vont devenir leurs lots quotidiens. Assassinés, conpués par les pacifistes, elle na sait plus quel rôle elle doit tenir : "une police pour qui et pourquoi ?" Un documentaire sur la période la plus trouble de la police francaise. Des images d'archives illustrent parfaitement ces moments difficiles pour la police, mais aussi pour les citoyens francais...

4/4. De Mai 68 aux années 2000 :
La fin des années 60 va marquer la transformation de la police de "papa' en une police dite moderne. Principale cause de ce changement : Mai 68. La police ne doit pas être uniquement un moyen de répression. Mais le développement du grand banditisme va mettre à mal ces bonnes résolutions. Ecoutes téléphoniques et perquisitions clandestines sont nécessaires afin de stopper la progression du "milieu", notamment le milieu marseillais et la "French Connection". L'arrivée au pouvoir en 1981 de la gauche et de Francois Mitterrand va marquer un tournant dans l'histoire de la police. La gauche n'aime pas la police mais ils vont devoir travailler ensemble. L'apparition d'un code de déontologie, le développement des moyens humains et techniques, vont la faire entrer dans une nouvelle ère : celle de la police moderne. Nouvelle étape de cette évolution, l'Europe et le développement de la collaboration internationale entre les polices. Ce dernier volet de l'histoire de la police fait le point sur notre police actuelle, entre la peur croissante de l'insécurité, un nouvelle délinquance et le manque de moyens...



Rapidshare

Uploaded

Uptobox

1fichier


N'hésitez pas à signaler tout lien défectueux