Générateur d'objets défilants www.abciweb.net
Inversion du sens de défilement

mercredi 18 septembre 2013

Histoire de l’armée française (4 épisodes)


Réalisateurs : Brigitte Martinez & Gabriel Le Bomin 

Cette série documentaire en 4 volets retrace l'histoire de l'armée française de la Révolution française à nos jours. A travers cette histoire, c'est celle de la nation et de son affirmation qui est relatée.
La guerre est la terrible accoucheuse des nations. ''La France s'est faite à coups d'épée'' disait le Général De Gaulle. Du Moyen Age à nos jours, toujours la même résolution : '' Ne jamais baisser la garde''. La garde, c'est l'armée qui, pour que la nation survive, a su adapter ses instruments de défense. A la veille de la Révolution, s'amorce pour le pays une époque nouvelle. De royale, l'armée devient révolutionnaire. elle va renaître composée de citoyens soldats issus du peuple, fondée sur les valeurs ''Liberté, égalité, fraternité''. Napoléon bouleverse ensuite la pratique militaire. Au fil des changements politiques, l'armée se voit confier de nouvelles missions. Elle devient un outil de conquête et d'expansion. Au début du XIXe siècle, le maintien de l'ordre lui est confié pour contrôler les émeutes. 1870 approche : les généraux français entretiennent l'illusion de la puissance de l'armée alors que les Prussiens sont en avance techniquement. La capitulation de Sedan et la perte de l'Alsace-Lorraine en sont le prix. La Troisième République va alors s'employer à rénover l'outil militaire et à réfléchir aux conditions de redressement de la nation.





1/4 (1789-1870) De la révolution française à la commune de Paris :
La guerre est la terrible accoucheuse des nations. ''La France s'est faite à coups d'épée'' disait le Général De Gaulle. Du Moyen Age à nos jours, toujours la même résolution : ''Ne jamais baisser la garde''. La garde, c'est l' armée qui, pour que la nation survive, a su adapter ses instruments de défense. A la veille de la Révolution, s'amorce pour le pays une époque nouvelle. De royale, l'armée devient révolutionnaire. elle va renaître composée de citoyens soldats issus du peuple, fondée sur les valeurs '' Liberté, égalité, fraternité''. Napoléon bouleverse ensuite la pratique militaire. Au fil des changements politiques, l'armée se voit confier de nouvelles missions. Elle devient un outil de conquête et d'expansion. Au début du XIXe siècle, le maintien de l'ordre lui est confié pour contrôler les émeutes. 1870 approche : les généraux français entretiennent l'illusion de la puissance de l'armée alors que les Prussiens sont en avance techniquement. La capitulation de Sedan et la perte de l'Alsace-Lorraine en sont le prix. La Troisième République va alors s'employer à rénover l'outil militaire et à réfléchir aux conditions de redressement de la nation.

2/4 (1871-1939) De l’affaire Dreyfus à la ligne Maginot :
Après la défaite de 1870, l'armée française s'investit dans l'expansion coloniale notamment en Afrique noire, en attendant l'heure de la revanche. Des figures d'officiers émergent : Lyautey, Galliéni. De plus, la mise en place des régiments de troupes coloniales préfigure la conscription et le service militaire obligatoire. Dans le même temps, l'affaire Dreyfus crée une onde de choc dans le pays remettant en cause l'honnêteté et la neutralité des autorités militaires. La Première Guerre mondiale se subdivise en plusieurs phases, l'offensive à outrance causant la perte de centaines de milliers d'hommes et le surplace par l'édification de tranchées. Le tandem char avion va progressivement apporter à l'armée la mobilité tactique nécessaire aux combats modernes. Cette guerre fait entrer de force la France dans l'ère industrielle. Après l'armistice de 1918, l'armée française est la plus prestigieuse au monde. Mais, le pays est saigné à blanc. Dans chaque village, est édifié un monument aux soldats morts et pendant longtemps, le soldat inconnu incarnera le sens du sacrifice. Après le traité de Versailles, le désir de paix à tout prix implique une stratégie défensive qui va s'avérer lourde de conséquences vingt ans après... 

3/4 (1940-1962) Le temps des défaites :


De la ligne Maginot en 1914 aux premiers essais nucléaires en 1960, l'armée française va subir de grands traumatismes et de profondes mutations. Lors de la Seconde Guerre mondiale et de la décolonisation, les hommes de troupe et les officiers de l'armée française seront mis à l'épreuve. Faut-il obéir jusqu'au parjure ? Peut-on, à cause de décisions politiques, abandonner les populations qui se sont engagées à ses côtés ? Peut-on utiliser la torture pour soutirer des informations ?
Au sortir de la guerre d'Indochine, l'armée française est brisée. Après celle d'Algérie , elle se sent salie par le massacre des harkis. L'ère nucléaire va révolutionner profondément l'armée et lui donner un souffle nouveau. Dès 1958, le général de Gaulle veut que la France compte parmi les puissances nucléaires. Il fait en sorte qu'elle ait les moyens d'y parvenir...

4/4 (1963-1996) De la dissuasion française à l’armée de métier :
Depuis la réussite de son premier tir nucléaire en 1960, la France est entrée dans un club très prisé. La force de dissuasion est ainsi l'outil qui permet au pays de s'asseoir à la table des grandes puissances. Mais cela a un coût qui s'illustre par la réduction des forces terrestres après l'indépendance de l'Algérie. L'armée s'est lancée dans l'aventure de la modernité, se dotant notamment d'une aviation performante et d'une force sous-marine. La sortie de l'Otan en 1966 est un acte politique majeur, soulignant la volonté d'indépendance voulue par De Gaulle. L'effondrement du bloc soviétique en 1989 change à nouveau les données. En 1996, une réforme est adoptée transformant l'armée. C'est la fin de la conscription et le retour de l'armée de métier, dans laquelle le militaire se doit d'être un technicien hors pair. Lors de différentes crises en Irak en 1991 ou en Bosnie, les forces françaises répondent présentes pour instaurer avant tout la sécurité et le maintien de la paix...







N'hésitez pas à signaler tout lien défectueux