Générateur d'objets défilants www.abciweb.net
Inversion du sens de défilement

dimanche 20 octobre 2013

1929 de William Karel


La crise de 1929, tout le monde en a entendu parler, en connaît les grandes lignes. William Karel se propose, dans 1 (la crise) et 2 (la grande dépression), de revenir sur ce phénomène assez incroyable, sur ce bouleversement historique majeur, tout en faisant le lien avec notre actualité. Le jeudi 24 octobre 1929, la bourse de Wall Street s’éffondre, et c’est alors la plus grande crise économique du XXème siècle qui débute. Après la découverte de la société de consommation, les achats de masse, la confiance en Wall-Street – ce nouvel Eldorado , le rêve américain finalement… Place à la fermeture des banques, les suicides de traders, la misère, le chômage…

Plus d’informations sur ce documentaire sur : arte tv

1929 - la crise
Le jeudi 24 octobre 1929, la bourse de Wall Street s’effondre. Marquant le début de la plus grande crise économique du XXe siècle, ce jour est entré dans l’Histoire.
Entre 1921 et 1929, les Américains croient vivre une époque formidable. Jamais la croissance industrielle n’a été aussi forte. Grâce au crédit, les classes moyennes accèdent à la consommation. En 1929, un Américain sur cinq possède même une voiture ! Partout, on mise sur le nouvel eldorado de la Bourse, autrefois réservée aux milieux d’affaires. “La prospérité est au coin de la rue”, proclame Herbert Hoover, le nouveau président. Pour permettre à chacun de spéculer, des téléscripteurs sont installés dans les salons de coiffure, les trains, les bars. Quelques banquiers s’inquiètent de l’explosion du crédit et de la hausse continue des cours. Ils sont complètement ignorés. Le jeudi 24 octobre 1929, la bourse de Wall Street s’effondre. Marquant le début de la plus grande crise économique du XXe siècle, ce jour est entré dans l’Histoire.



1929 la grande dépression
Comment la place financière la plus importante du monde a pu s’effondrer en quelques jours, entraînant dans sa chute toute l’économie américaine et même mondiale ?
À l’automne 1930, la crise s’est étendue à tous les États-Unis. Avec la chute spectaculaire des prix agricoles, les paysans endettés sont jetés sur les routes. Dans l’industrie, les grèves et les manifestations, soutenues par le parti communiste, sont durement réprimées. À Washington, des milliers d’anciens combattants réclamant leur pension sont chassés par les tanks de l’armée. Une mesure qui achève de discréditer Hoover, largement battu à l’élection de 1932. Franklin Roosevelt prend les rênes d’un pays en proie à la montée des extrêmes : début 1933, le Ku Klux Klan compte 4 millions de membres, tandis qu’à New York, 20 000 pronazis hurlent “Heil Hitler !” au Madison Square Garden.


N'hésitez pas à signaler tout lien défectueux