Générateur d'objets défilants www.abciweb.net
Inversion du sens de défilement

mardi 26 mai 2015

Le siège de Malte, la grande défaite de Soliman le magnifique 1565

[Multi] Le siège de Malte, la grande défaite de Soliman le magnifique 1565 [FR][PDF]

…Le Grand Siège de Malte a été mené par les Ottomans en 1565 pour prendre possession de l'archipel et en chasser l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Malgré leur supériorité numérique, les Ottomans ne viennent pas à bout de la résistance des chevaliers et doivent lever leur siège après avoir essuyé de lourdes pertes...


Plus d'info :


Catherine Desportes - Le siège de Malte, la grande défaite de Soliman le magnifique INTRODUCTION




Auteur : Catherine Desportes
Nombre de pages : 136
Date de sortie : 1999
Editeur : Perrin


Lorsqu'en mai 1565, les forces ottomanes attaquèrent Malte, il semblait bien que ce fût la fin de l'ordre illustre des Chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem qui, en 1530, avaient reçu de Charles Quint les îles de Malte, de Gozo et de Comino. Comment une poignée d'hommes réfugiés dans des forts pouvait-elle prétendre résister aux cent mille Turcs envoyés par Soliman le Magnifique ? En visant Malte, non seulement ce dernier voulait exterminer cet ordre militaire exécré dont les galères lui causaient du tort dans toute la Méditerranée, mais, une fois l'île conquise, il espérait s'emparer de la Sicile, gagner ensuite le sud de l'Italie, puis peu à peu envahir et islamiser l'Europe occidentale.

Le grand maître de l'Ordre, Jean Parisot de la Valette, prévenu de l'entreprise turque, demanda vainement des secours aux souverains chrétiens. Mais ceux-ci ne saisirent pas immédiatement l'ampleur de l'enjeu. Restait alors aux chevaliers, issus de nations différentes mais unis dans la même abnégation exigée par leur ordre, à ne compter que sur eux-mêmes. Soutenus par une population maltaise héroïque et dirigés par un grand maître hors du commun, ils opposèrent au fanatisme musulman un esprit de croisade et de sacrifice qui les transforma en redoutables guerriers. Leur résistance victorieuse durant les longs mois d'été finit par susciter l'émerveillement de l'Europe chrétienne. Le " Grand Siège " devint le symbole de la lutte entre l'Evangile et le Coran, entre la Croix et le Croissant. La Valette fut considéré comme un héros et sa victoire, qui fut la première défaite de Soliman, donna un prestige immense à l'Ordre de Malte.


Langue : Français
Nombre de fichiers : 1
Taille des fichiers : 33,9 Mo
Taille totale : 33 Mo
Hébergeur : Multi
Format : PDF






N’hésitez pas à signaler tout lien défectueux